Qu’est ce que le sup foil ?

Le downwind est un concept utilisé dans de nombreux sports nautiques et dans des sports de voile à propulsion humaine. Ce mot s’applique à la construction d’une voie d’eau dans la trajectoire du vent du point A au point B (vent arrière). Le stand up paddle foil (SUP Foil) au vent arrière, identique au stand up paddle board classique au vent arrière, tente de passer par-dessus les creux produits par la vague et le vent.

Qu’est-ce que le SUP Foil au vent ?

Afin de garantir la stabilité, le sup foil au vent arrière est réalisé sur une planche à pagaies courte mais large. Le but premier du fleuret est de donner de nouvelles sensations de glisse mais aussi d’améliorer la vitesse, la maniabilité et les trajectoires potentielles sous le vent. Afin d’observer les mouvements de l’eau et d’affiner les trajectoires, la position surélevée permet de voir plus clairement l’eau en position debout. Le Sky sup est un modèle 100% dédié au sup foil conçu pour optimiser votre plaisir, même dans les petites vagues et pour vous offrir les meilleures descentes de votre vie. Afin de capturer les vagues aussi rapidement que possible, tout ce qui concerne le Sky sup a été optimisé. Il est robuste et vous permet de pagayer en ligne droite grâce à ses proportions compactes, ses rails épais et biseautés ainsi que sa coque avec canaux. La position de la rame offre une puissance et un contrôle sur le foil.

Dans quelles circonstances faut-il utiliser le foil SUP au vent ?

Le foil SUP Downwind doit être lancé dans des conditions de vent et de gonflement moyens (à partir de vagues d’un mètre et de vingt nœuds) ou dans des vents forts sans gonflement (vagues plus serrées). Il est essentiel que le parcours se fasse dans la direction de la houle et du vent. Comme tout autre objet flottant présent en grand nombre, les algues qui flottent à la surface constituent un véritable obstacle à la pratique du sup foil sous le vent. Le super foil sous le vent est une activité dangereuse. Pour chaque voyage, il est conseillé d’être équipé des éléments suivants : téléphone étanche ou VHF, bout de remorquage, lampe flash, selon la température de l’eau (obligatoire), combinaison ou gilet de flottaison en néoprène, laisse (obligatoire). Il est vivement conseillé de ne pas sortir seul et de toujours informer quelqu’un de votre itinéraire et des moments d’arrivée et de départ prévus.

Optimisation de la glisse

Le SUP Foil sous le vent utilise l’énergie qui se trouve sur la crête des creux. L’emplacement de la planche entre deux creux entraîne un manque de portance sur la crête puis, une baisse de la vitesse du foil. Pour rester dans cette zone de haute élévation, il faut contrôler la vitesse et la trajectoire de la planche. Il n’y a pas d’autres alternatives dans le cas d’un sup foil sous le vent. Les trajectoires des vagues peuvent être modifiables, en fonction de la fréquence et de l’angle de la houle et du vent. Il est possible d’accélérer en ramant avec la pagaie, en pompant avec les genoux ou en prenant une direction diagonale. La meilleure façon d’augmenter votre vitesse moyenne sur un parcours sous le vent consiste à surmonter les bosses.

Sport de glisse : commander du matériel de planche à voile en ligne
Acheter du matériel de sports de glisse en ligne